Cyber huissier

Continuer d'investir en loi Pinel pendant la crise : une bonne idée ?

La crise du Covid-19 touche tous les produits de placement, que ce soit les valeurs mobilièresou les produits immobiliers. L’issue de la crise étant encore incertaine pour cette année, faut-il continuer à investir en loi Pinel ?

L’impact de la crise sur l’immobilier Pinel

La pierre en général est peu impactée par la crise ; cependant l’immobilier Pinel est plus fragilisé en raison des contraintes liées à l’investissement.

Tout d’abord, vous êtes dans l’obligation de trouver votre locataire au plus tard dans les 6 mois après la livraison, ce qui n’est pas toujours chose aisée avec la situation d’incertitude actuelle. Cela, en plus de trouver le bon locataire par rapport au loyer que vous avez fixé, c’est-à-dire en tenant compte des plafonds réglementaires tout en veillant à ne pas appliquer un loyer sous-évalué. Vous mettez en effet un bien neuf en location, dont le montant de l’investissement pourra avoir été relativement conséquent : vous devez donc le rentabiliser suivant les meilleures conditions possibles.

Or, la crise sanitaire s’est fortement fait ressentir pendant le premier semestre et a affaibli le portefeuille des locataires qui ont subi une baisse de leurs revenus, baisse issue du chômage économique. Toujours est-il que les sanctions ont été allégées, mais seulement au cours de la période de confinement, puisque les visites étaient alors interdites. Seule la période de confinement a donc été considérée comme étant un cas de forte majeure, et la levée de celle-ci devrait signer le retour à la normale des conditions initiales de mise en location.

Notez également qu’investir sous Pinel, c’est s’engager sur une période ferme de 6 ans, de 9 ans ou de 12 ans. En cas de loyers impayés, vous ne pouvez donc pas vous autoriser d’interrompre la mise en location, sous peine de perdre la carotte fiscale octroyée.

Tous ces paramètres sont à prendre en compte avant de décider s’il vaut la peine d’investir sous Pinel en 2020, sachant que l’investissement s’accompagne d’une réduction d’impôt de 12%, de 18% ou de 21%.

L’investissement Pinel malgré la crise

Pourtant, investir pendant la crise peut inverser la tendance, c’est-à-dire sécuriser votre placement, puisque vous aurez été doublement vigilant en ce qui concerne ces points énumérés plus haut. Préparez à l’avance votre investissement, présélectionnez vos locataires et assurez-vous de leur solvabilité afin de signer un bail solide et de qualité. La meilleure manière de garantir le paiement des loyers serait de faire louer l’immobilier à une association agréée, au moyen du Solibail. Cette dernière se charge de trouver les locataires qui sont alors des ménages à revenus modestes. Les loyers sont généralement payés par l’État dans ce cas.

Vous pouvez aussi, bien entendu, sélectionner des locataires ordinaires, voire des membres de votre famille – et à foyer fiscal séparé du vôtre. Le but est toujours de garantir le versement des loyers, avec un report de leur paiement au besoin.

Par ailleurs, notez que si vous souhaitez investir dans une maison individuelle, il est temps de vous lancer et ce, avant le 31 décembre 2020. Dès le 1er janvier 2021, la loi Pinel exclut en effet ce type de logement des biens éligibles, ces derniers étant plutôt les immeubles de résidence collective. Prenez donc soin de choisir le bon immobilier afin de lui donner toutes les chances d’attirer les locataires et de garantir l’ininterruption du bail pendant la durée d’engagement que vous avez choisie. Attention au calcul des loyers comme expliqué plus haut, car de ces derniers dépendra la stabilité de votre investissement. Fidélisez vos locataires en maintenant si possible vos loyers actuels, la sortie de crise n’étant pas encore garantie cette année.

Les publications similaires de "Actualité"

  1. 20 Avril 2018EHPAD : des maisons de retraite médicalisées11601 clics
  2. 6 Janv. 2017Qu'est-ce que la propriété intellectuelle ?3241 clics
  3. 7 Nov. 2016Pourquoi il est toujours bon de prendre un avocat quand on se lance dans le commerce ?2454 clics
  4. 13 Avril 2016Il faut humaniser la profession d'avocat au travers de blogs personnels4580 clics
  5. 7 Avril 2016Le droit du travail avec un avocat sur cannes3437 clics